Comment entretenir de l’orchidée Phalaenopsis ?

Vous venez récemment d’acheter une orchidée pour faire plaisir à votre femme. Sachez que ces belles fleurs colorées ne sont pas des plantes capricieuses, notamment l’orchidée papillon ou Phalaenopsis.

Celle-ci est très facile à préserver bien plus que la majorité des autres plantes d’intérieur. Voici les conseils d’entretien pour avoir une belle floraison tout au long de l’année.

Exposition

L’exposition de l’orchidée est une chose importante, car elle garantit une belle floraison de cette dernière. Comme n’importe quelle autre plante vivante, cette dernière a également besoin de lumière pour vivre.

Le soleil est sa seule source d’énergie. Ainsi, placez-la dans un coin de la maison où elle recevra un bon éclairage tout au long de la journée. Quelques heures de soleil matinal lui suffisent amplement.

Arrosage

L’orchidée Phalaenopsis a besoin d’être arrosée régulièrement, mais il faut tout de même éviter certaines erreurs comme ne pas l’arroser abondamment. La meilleure façon d’arroser cette plante consiste à la faire tremper dans l’eau.

D’ailleurs, la plupart des orchidées sont vendues avec un pot de culture transparent avec des trous de drainage. Puis, ce récipient est placé dans un cache-pot.

Toutes les semaines à 10 jours, sortez-la et trempez le pot dans un bol d’eau tiède pendant 10 à 30 minutes. Imbibez toute la motte. Égouttez bien la plante et replacez-le dans son cache-pot. Le but est de ne pas inonder la terre, mais il faut maintenir l’humidité dont la plante a besoin. Quelques minutes plus tard, vérifiez si le cache-pot ne contient pas de l’eau stagnante.

Fréquence d’arrosage

Au printemps comme en été, un ou deux arrosages par semaine suffisent amplement pour maintenir votre orchidée en bonne santé. Par contre, en hiver, réduisez l’arrosage à deux fois par mois.

Vaporisez régulièrement les feuilles et les racines avec de l’eau. Cela peut aussi suffire comme arrosage. Au cas où vous habitez dans une zone très calcaire, optez plutôt pour l’eau de pluie ou l’eau minérale, car la plante est très sensible.

Température idéale

La température idéale est de 18 à 21 ° C. L’orchidée Phalaenopsis se trouvera à son aise à l’extérieur pendant la période estivale. Vous pouvez donc la sortir à partir du mois de Mai pour qu’elle prenne le soleil.

Cependant, privilégiez les endroits lumineux, mais sans soleil direct. La température de votre maison est aussi parfaite. En cas de forte humidité atmosphérique, évitez la vaporisation, car cela laissera des taches sur les feuilles et provoquera la pourriture. L’usage d’un humidificateur durant les mois d’hiver lui donnera l’humidité dont elle a besoin.

Fertilisation

Fertilisez uniquement votre orchidée au printemps et à la fin de l’été, mais en ajoutant très peu d’engrais. Si votre fleur est déjà mature, elle produira de nouvelles feuilles de temps en temps et perdra les anciennes. Pour la maintenir en bonne santé, arrachez les feuilles qui jaunissent.

Laissez les racines aériennes en place. Leurs présences sont tout à fait normales chez ce type de plante. Vous distinguerez encore des conseils détaillés concernant l’entretien de l’orchidée en général sur blog-jardin.org.

Rempotage

Le rempotage fait partie de la vie d’une plante et de son système racinaire. Cette opération est importante puisque le terreau commence à se dégénérer et à devenir mou. Il doit être effectué tous les 2 ou 3 ans, idéalement à la fin de l’hiver.

Pour cela, il vous faut un terreau spécial pour orchidée qui contient des morceaux d’écorce et de la sphaigne. Il favorise le bon développement de votre orchidée.

Laissez tomber l’ancien terreau et coupez les racines mortes, abîmées ou pourries à l’aide d’un sécateur. Ajoutez de substrat humide au fond du pot puis centrez la plante en répartissant les racines. Enterrez l’ensemble ou seulement une partie des racines aériennes. Enfin, ajoutez le terreau en tassant pour que l’Orchidée soit parfaitement rempotée.