Comment protéger votre potager ?

En raison de la pandémie, énormément de gens ont perdu leur emploi et n’ont plus aucune source de revenus. Le coût de la vie devient plus important et certaines nécessités, comme la nourriture, sont presque hors de prix. Cependant, il ne faut pas baisser les bras, si vous avez un petit terrain ou un petit jardin, vous pourriez l’exploiter et en faire un potager. Beaucoup de personnes ont pu planter des légumes et des plantes aromatiques, du coup, ils dépensent nettement moins en termes d’alimentation.

Par où commencer ?

Il est conseillé de commencer votre potager avec des légumes faciles à cultiver. La laitue par exemple ne demande pas beaucoup d’espace et d’entretien. Il suffit de l’arroser régulièrement et modérément, il ne faut pas noyer vos laitues sous des litres d’eau. Cultivez aussi des tomates, tellement utiles pour pratiquement toutes les préparations culinaires. Cultivez vos tomates dans une terre bien riche et fertilisée et, autant que possible, exposez-les au soleil, car elles ne supportent pas le grand froid. Les potirons, les courgettes ainsi que les poireaux font également partie des légumes faciles à cultiver et pourtant, si bons !

Protégez votre potager !

Les limaces, les chenilles et autres germes et champignons pourraient détruire votre potager. Vos efforts seront ruinés, mais surtout quelle perte ! Afin de ne pas subir ce genre de problème, prévoyez des moyens pour protéger vos légumes et votre jardin de ces ennemis redoutables. Comme les escargots et les limaces sont friands de laitue et de salade, déposez du sable et des cailloux autour de vos plantations, ces petites bêtes auront du mal à se déplacer sur ce type de sol. Les procédés naturels sont les meilleurs pour éloigner les nuisibles de vos légumes, par exemple l’oeillet d’Inde, les coquilles d’oeuf (très efficaces), la bière (très connue et prisée des jardiniers), la camomille romaine, la capucine et bien d’autres astuces naturelles.